Senlis est une petite ville de l'Oise proche de Paris et de la forêt. C'est là que nait Bill Deraime en 1947. Il y vit ses jeunes années, jusqu'au jour où il entend Ray Charles qui le marque profondément. Faute de piano, il apprend la guitare en écoutant les bluesmen (Big Bill Bronzy, John Lee Hooker) et les folk singers américains dont il commence à chanter le répertoire.

Une année de médecine à Amiens ne le détourne pas de la musique. Débarqué à Paris en 67, il quitte assez vite sa chambre d’étudiant pour une colocation à Montmartre. L’appartement de la rue Lamarck devient le lieu inattendu d’une formation irremplaçable, à la fois amical, drôle, chaleureux, mais aussi violent, dur, plus dangereux qu’il n’y parait, car ce n’est que l’inconscience des trois colocs qui sauvera plusieurs fois « les meubles » et le reste… Impossible de refuser à un soi disant pote rencontré dans un bar de passer à l’appart, puis à un autre qui en invite un troisième et au fil des mois un gentil petit trafic s’installe. Son propriétaire sait bien retrouver la petite balance qu’il a laissée dans la cuisine lorsqu’il en a besoin pour peser tous les produits illicites qui sont le fond de son florissant quoiqu’artisanal commerce . On fume (énormément), on teste, on goûte, on essaye, on tente les trips de LSD apportés par les américains qui font la route, la guitare en travers du dos, on boit des pots chez « la Mère Vennet », mais dans le même temps se glissent dans ce joli foutoir des éléments de plus en plus troubles et glauques : on en arrive à ne plus rire du tout avec l’apparition de nouveaux produits qui zonent là haut.

Bio complète

Espace Pro.
Cliquez ici pour obtenir un code d’accès.