En 1971 : Jean-Louis JOSSIC Jean CHOCUN et Jean-Paul CORBINEAU font naître l’idée de sortir la musique traditionnelle des cercles celtiques. Avec Bernard BAUDRILLER, ils fondent un groupe qui prend pour nom "TRI YANN AN NAONED" (en Breton : les Trois Jean de Nantes).

1972 : Premier album : « Tri Yann an Naoned ». Gilles SERVAT les fait enregistrer pour KELENN, sa jeune maison de disques bretonne. Sorti en juin, le tirage est épuisé en un mois. En septembre PHONOGRAM le distribue au niveau national et le groupe est programmé en télévision. Il deviendra disque d’or en 1977. 1973 : Devenus professionnels, les trois nantais enregistrent un deuxième album, « 10 ANS, 10 FILLES ». Un Musicorama est organisé a l’OLYMPIA et réunit des artistes produit par KELENN. A la fin du passage des TRI YANN, les spectateurs montent danser sur scène. L’OLYMPIA reprend le groupe pour une semaine en tête d’affiche du spectacle KELTIA 73. Durant l’été, tous les artistes de KELENN se retrouvent pour une tournée « Spécial Bretagne » de 40 jours. Des dizaines de milliers de spectateurs découvrent le groupe et repartent avec un disque de TRI YANN dans leurs valises. 1974 : troisième album « SUITE GALLOISE ». Paris oublie un peu la Bretagne. Paradoxalement, TRI YANN tourne de plus en plus aux six coins de l’hexagone. Avec ce nouvel opus, le groupe défend la musique de Haute-Bretagne dont il est issu et le chant gallois, peu connu à l’époque. 1975 à 1977 : « LA DECOUVERTE OU L’IGNORANCE ». Le virage de l’électrification. Le quatrième album sort en juin 1976 et devient disque d’or en 1979. Il marque un tournant dans les compositions qui deviennent un mélange d’instruments celtes anciens et d’instruments contemporains. Sur scène, le virage est confirmé par la présence du batteur Jérôme GASMI auquel succèdera Gérard GORON en 1977. 1978-1979 : DEUX DISQUES D’OR. Tournées en Allemagne, Belgique et Suisse.  

Bio complète

Espace Pro.
Cliquez ici pour obtenir un code d’accès.