Un trio vocal féminin au goût très prononcé pour les anciennes chansons françaises. Qui n’a pas fredonné l’une de ces ritournelles qui faisaient vivre les bals et les guinguettes des faubourgs où l’on se réunissait pour danser, dans une atmosphère de fête ? Sans artifices, dans un vocabulaire à la fois raffiné et à la portée de tous, les chansonniers de l’époque contaient les émotions et les petits riens de la vie quotidienne qui nous parlent encore aujourd’hui. Remises au goût du jour à travers une élégante harmonisation à trois voix, ces mélodies constituent un riche patrimoine culturel que souhaitent nous faire partager Les Nanas dans l’Rétro. Sous la houlette de Noey (voir plus bas), les trois chanteuses nous entraînent vers une époque couleur sepia qui a un goût de petit vin blanc, un son de disque vinyle et une odeur de printemps, de Charles Trénet à Yves Montand, de Claude Nougaro à Michel Jonasz… Noey, à l’origine du trio, est une passionnée de spectacle vivant. Chanteuse, danseuse et comédienne, issue de l’Institut Supérieur des Arts de la Scène de Paris, elle travaille aux États-Unis avec les plus grands chorégraphes et metteurs en scène de Broadway (Chet Walker, Mercedes Ellington, Bill Hastings…) dans le cadre du la prestigieuse école Jacob’s Pillow. De retour en France, on la retrouve dans les comédies musicales Aimé et la planète des signes de Jean-Marie Leu et Place de l’Opéra de René de Obaldia, puis au théâtre, dans Les petites marionnettes de Guy Shelley. S’ensuit Mama Mia ! à Mogador et en tournée. Elle intègre la comédie musicale Le voyage extraordinaire de Jules Verne également à Mogador et incarne ensuite le rôle de Natasha dans la comédie musicale Chambre 113 au Théâtre de Ménilmontant. Également musicienne jusqu’au bout des ongles (onze années de clarinette et Cours d’harmonisation au Conservatoire du Luxembourg), elle crée en 2015 son propre groupe, synthèse de tout ce qu’elle aime : Les Nanas dans l’Rétro.

Aller sur la chaîne YouTube des Nanas dans l’Rétro

Les trois chanteuses nous entraînent vers une époque couleur sepia qui a un goût de petit vin blanc, un son de disque vinyle et une odeur de printemps, de Charles Trénet à Yves Montand, de Claude Nougaro à Michel Jonasz…


Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/sherpahftf/www/wp-content/plugins/noisa-toolkit/includes/class-shortcodes.php on line 832

Espace Pro. Cliquez ici pour obtenir un code d’accès